Actualités 44

Une « étude épidémiologique de zone à l’échelle du bassin industriel » de St Nazaire

12 octobre 2020 à 07h37 Par Benoit DE MINIAC

C'est ce que réclament les élus du bassin nazairien qui veulent comprendre la surmortalité locale liée aux cancers.
Une étude dans le cadre d'une demande d’autorisation d’une nouvelle unité de traitement de surface et de peinture, de l’entreprise Rabas Protec, qui compte utiliser le Chrome VI, un produit cancérigène.
En 2019, on note dans le secteur une surmortalité de 28% chez les moins de 65 ans liée aux cancers.