Actualités régionales

Rennes en zone d'alerte renforcée

25 septembre 2020 à 07h04 Par Benoit DE MINIAC

La métropole de Rennes rejoint donc la zone d'alerte renforcée, devant la progression rapide de nouveaux cas de covid-19.
De nouvelles mesures s'y appliqueront à partir de lundi. Le détail sera présenté cet après-midi par la préfète d'Ille-et-Vilaine, mais Olivier Véran a annoncé par exemple la fermeture des salles de sport, en expliquant que "ces espaces confinés sont des lieux de contamination importante"... Les responsables de salles ne comprennent pas. Ecoutez la réaction de Pierre-Antoine Gilois, coach sportif dans une salle de sport rennaise 

Écouter le podcast

Les mesures seront détaillées ce vendredi après-midi, à 16h30, par la préfète d'Ille-et-Vilaine.

J'ajoute que Fabrice Loher, maire de Lorient, a été identifié comme “cas contact”.
Il a donc été placé à l'isolement même s'il ne souffre d'aucun symptôme.
Il a également pris RDV pour être testé.

A Kergrist, mobilisation des techniciens et des intermittents du spectacle.
Représentants une 40aine d'entreprises, ils ont exprimé leur inquiétude à l'heure où la culture n'a toujours pas repris une vie normale.
Leur activité a chuté de 90% depuis le confinement.
Les techniciens, notamment, gèrent le son, l'éclairage, le décor, les projections ou encore la pyrotechnie.

Masque obligatoire dans les rues de Châteaubriant.
Conséquence d'un taux de d'incidence de 90 pour 100 000 habitants.
La ville de 12 000 habitants rejoint donc Nantes, Saint-Herblain, Saint-Sébastien, Bouguenais, Vertou, Orvault, Couëron et Carquefou.
Mais partout ailleurs en Loire-Atlantique, le masque est obligatoire sur les marchés, les vide-greniers ou les braderies, sauf les personnes handicapées ou malades, les cyclistes et les coureurs à pied ou encore sur si vous être sur un scooter ou une moto.