Actualités 22

Nokia : « trahison »

24 juin 2020 à 08h48 Par Benoit DE MINIAC

C'est le mot qui revient le plus souvent dans la bouche des salariés de Nokia Lannion.
Ils se sont réunis, hier devant leur entreprise, pour protester et pour s'organiser.
Nokia veut supprimer 1233 postes en France, dont 402 à Lannion : c'est plus de la moitié des emplois du site breton, qui en compte 772. Une décision scandaleuse pour Bernard Trémulot, délégué CFDT à Nokia Lannion

Écouter le podcast.

Un nouveau rassemblement est prévu ce matin. Salariés et élus en appellent au gouvernement. Mais la marge de manoeuvre de l'Etat n'est peut-être pas si grande : lors du rachat d'Alacatel-Lucent par Nokia, en 2015, le groupe finlandais avait pris l'engagement de maintenir les effectifs en France au même niveau... Un engagement qui tenait jusqu'au 1er juin 2020.