Mortalité élevée : l'info fait beaucoup réagir en presqu’île de Guérande

16 septembre 2019 à 2h56 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Vous le savez, l'ARS vient de révéler les résultats d'une étude sanitaire sur l'estuaire de la Loire.
On y apprend que la zone subit une surmortalité par cancers par rapport au reste de la France.
Une surmortalité multifactorielle.
Parmi les réactions, celle de la députée LREM Audrey Dufeu-Schubert.
Elle a écrit au Premier ministre, EP, pour lui demander « études complémentaires croisées des données déjà existantes » et la mise en place d'un « comité de pilotage » pour protéger les habitants.



Autre réaction, celles des riverains de Méan et Donges.
Des riverains qui réclament, sans tarder, « des actes ».
Notamment « une enquête épidémiologique » pour faire le lien entre cette surmortalité et l’exposition à certaines substances.
Mais aussi l'instauration de « des règles prenant en compte la dangerosité du cumul des polluants pour la santé des riverains et des salariés de la zone portuaire-industrielle ».