Marc Le Fur réclame une augmentation de la distance de sécurité entre éoliennes et habitations

21 novembre 2019 à 8h05 par Nicolas VETAL

OCEANE FM
Mettant en avant les nuisances pour les riverains, le député "Les Républicains" de la circonscription de Loudéac-Lamballe a une nouvelle fois demandé que la distance minimale d'éloignement passe de 500 mètres à 1.000 mètres.



"A plusieurs reprises, nous avons proposé au Conseil régional et à l’Assemblée nationale que la distance entre les éoliennes et les habitations soit portée à 1 000 mètres au lieu de 500 mètres. On nous avait alors répondu que ce n’était pas possible. Or, l’Allemagne envisage d’instaurer cette réglementation. Qu’attendons-nous pour en faire de même ?" s’interroge le député des Côtes-d’Armor.



"Il faut revoir la réglementation actuelle. C’est urgent" conclut Marc Le Fur



Dans un rapport datant de 2017, l'académie de médecine recommande de déterminer la distance minimale d’implantation à la première habitation en fonction de la hauteur des nouvelles éoliennes afin de ne pas majorer ses conséquences psychiques et somatiques.