Les “Colos” n'ont plus la côte en Loire-Atlantique

15 février 2019 à 4h21 par Benoit DE MINIAC

En moins de 10 ans, la moitié des centres de vacances a fermé dans le département.
Il n'en reste plus aucune à St Brévin... notamment... alors qu'on en comptait pas moins d'une 30aine dans les années 60's.
Aujourd'hui, il n' y en a plus que 10 sur l'ensemble du département. Et leur nombre devrait encore baisser car les effectifs baissent d'environ 10% chaque année.
En cause, principalement, le coût des séjours comparativement à l'accueil à la journée (moins cher et plus flexible pour les parents).