Le scénario a de quoi inquiéter... et même faire peur...

14 novembre 2019 à 4h26 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

La dernière étude de l’association Climate Central simule l'état du littoral mondial d'ici 2050, après la montée des eaux d'environ 1 mètre.
En Morbihan, les zones qui pourraient être rayées de la carte sont nombreuses, notamment dans le Golfe du Morbihan où il y a peu de relief.
L’île d’Arz pourrait perdre les ¾ de sa surface et se morceler, la réserve naturelle de Séné serait engloutie en partie et la presqu'île de Quiberon redeviendrait... une île.
A l'échelle de la planète, 300 millions de personnes pourraient être menacées par la montée des eaux d’ici trente ans.