Actualités 44

Le cri d'alarme du préfet de Loire-Atlantique

17 janvier 2020 à 05h40 Par Benoit DE MINIAC

Claude d’Harcourt ne supporte plus la succession des accidents mortels sur les routes de son département.
L'an passé, 71 personnes ont perdu la vie, soit 19 de plus qu'en 2018.
Et 2020 débute très mal avec 7 décès sur les 2 premières semaines de janvier.
Pour le préfet, « il faut que les concitoyens se ressaisissent. Le moment n’est plus à la philosophie sur prévention ou répression » explique-t-il.
Les contrôles vont donc se renforcer drastiquement, aussi bien en zone gendarmerie qu'en zone police.