Le conflit à l'usine Bic Ecriture de Vannes est officiellement clos

21 février 2019 à 4h56 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Hier, la direction et les organisations syndicales soutenant les 33 salariés concernés ont signé un accord majoritaire.
Un accord qui liste les mesures d'accompagnement du plan de sauvegarde de l'emploi dans le cadre de la fermeture de l'usine, prévue l'été prochain.
Parmi ces mesures, la possibilité d'un reclassement interne, d'un congé de reclassement de 9 à 12 mois ou encore des primes de mobilité et des formations de reconversion.
Au niveau des indemnités, les 33 salariés toucheront 15 000 euros, plus 1500 supplémentaire par année d'ancienneté.