La préfecture de Loire-Atlantique déclare la guerre au travail illégal

12 février 2020 à 3h48 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Une lutte « prioritaire » selon le préfet Claude d’Harcourt.
Cette année, l’Urssaf va notamment dédier 20 % de ses inspecteurs à ce travail.
L’Inspection du travail, la police, la gendarmerie, la Direccte et Dreal sont également de la partie.
Entre 2016 et 2018, 2190 salariés ont été repérés, au sein de 789 entreprises.
Principalement dans le domaine du bâtiment, du commerce et de la restauration.
Ce qui représente des redressements de cotisations sociales à hauteur de 37M€.