Actualités 22

Des taux élevés de cadmium détectés chez des Costarmoricains

14 septembre 2020 à 10h29 Par Nicolas VETAL

Une enquête réalisée par Martin Boudot, de France 5, pour le magazine "Vert de rage" montre des taux plus élevé que la norme dans l'organisme des Costarmoricains. Avec l'appui des associations "Halte aux marées vertes" et "Sauvegarde du Trégor", 57 volontaires ont fait analyser leurs urines, mettant en évidence, pour douze d’entre eux, des teneurs de Cadmium supérieures à celles préconisées par l’Agence de sécurité sanitaire. Le Cadmium est un métal lourd classé cancérogène. Ce sont les engrais minéraux préparés à base de phosphates qui sont accusés. Les résultats ont été présentés samedi à Pommeret. Le sénateur Morbihannais Joël Labbé va demander au minimum une évolution de l'étiquetage de ces produits.

Récemment, l’Anses a fait des recommandations pour limiter l’exposition au cadmium via la consommation des algues alimentaires. Les algues destinées à l’alimentation présentent, pour près d’un quart des échantillons analysés, des concentrations en cadmium supérieures à la teneur maximale de 0,5 milligramme par kilogramme fixée par le Conseil supérieur d’hygiène public de France (CSHPF).

Le cadmium est un contaminant très répandu dans l’environnement à l’état naturel et en raison de l’activité humaine, notamment agricole et industrielle. Il pénètre facilement dans les végétaux par leurs racines et entre ainsi dans la chaîne alimentaire.