Des livreurs à vélo veulent leur indépendance

20 novembre 2020 à 07h17 Par Benoit DE MINIAC

Après Nantes, c'est à Rennes que des livreurs à vélo ont tourné le dos aux grandes plate-formes type Uber Eats ou Deliveroo.
Pour lancer leur propre service de livraison de repas. "Les Coursiers rennais" réunissent pour le moment une dizaine de livreurs, et viennent tout juste de démarrer, en ce début de semaine. Tous travaillaient jusque là pour Uber Eats ou Deliveroo, mais ils ne s'y retrouvaient plus et – surtout – ils s'estimaient précarisés comme l'explique Hugo, l'un des fondateurs du collectif

Écouter le podcast