Coronavirus : le point du jour en Morbihan

6 mars 2020 à 4h03 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Comme tous jours, la préfecture du Morbihan a publié, tard hier soir, un point de situation sur l'épidémie de Coronavirus dans le département.
Elle confirme 1 nouveau cas à Crac'h. Ce qui porte le total à 23 (et 31 en Bretagne).
Concernant un passager voyageant sur un vol Paris/Lorient et victime d'un malaise, il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers puis transféré au centre hospitalier pour effectuer des analyses.
A des fins d'identification et de suivi de la situation, les passagers et membres d'équipage de l'aéronef ont été confinés jusqu'à 16h dans l'aérogare de l'aéroport civil puis ont pu quitter l'aéroport après avoir donné leurs coordonnées. Le dispositif sur place a été levé en fin de journée.


La préfecture a également publié trois nouveaux arrêtés qui allègent les dispositions générales prises en début de semaine. Autrement dit, les rassemblements dans les communes hors cluster sont de nouveau autorisés (concerts, entraînements ou compétitions sportives...).
En revanche, il convient toujours de limiter le nombre de personnes accueillies dans un ERP dans les communes jouxtant le cluster. Cluster dont le périmètre reste inchangé.


Ce qui signifie que dans le pays d'Auray, 5700 élèves sont toujours priés de rester chez eux.
Ecoles, collèges et lycées sont fermés jusqu'au 14 mars.


- Alors comment s'organisent les élèves, et tout particulièrement ceux qui préparent des examens ? Aurea par exemple est en terminale au lycée Benjamin Franklin d'Auray. Elle vit à Crac'h et pour elle comme pour ses camarades, depuis lundi, c'est sur internet que ça se passe


Écouter le podcast


- Crac'h est la commune de l'ouest qui enregistre le plus grand nombre de cas confirmés de coronavirus. 6 personnes ont été testées positives et hospitalisées à Vannes. Dans cette commune de 3000 habitants, on s'adapte et la vie ne s'est pas entièrement arrêtée lundi matin.
Karin réside près du bourg, et pas question pour elle de céder à la peur


Écouter le podcast


A Ploërmel, le Secours Populaire a dû fermer ses portes, au sein de la Maison des solidarités.
La distribution alimentaire pour les plus démunis est donc interrompue, au moins jusqu'à mercredi prochain.
Le Secours Populaire a besoin de temps pour « se mettre en conformité avec l’arrêté du préfet du Morbihan ».