A Belle-île, le nouvel hôpital ne résout pas tous les problèmes

19 juin 2019 à 2h40 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

A peine le déménagement achevé, la CGT remonte au créneau pour dénoncer « la surcharge des personnels soignants » et des soins qui se détériorent, notamment au sein de l'EHPAD de « La Vigne ». Le syndicat indique que son préavis de grève, déposé le 24 avril, est encore en vigueur.
Il pointe du doigt la nouvelle organisation, mise en place en janvier, qui a conduit à la suppression de 12 postes d'aides-soignants tous services confondus.




A l'hôpital de Pontivy-Loudéac, la situation n'est pas plus sereine. Malgré une forte mobilisation ces dernières semaines, le personnel vient d'apprendre que la direction validait son « contrat de retour à l'équilibre financier ». Un plan qui vise à économiser 6M€ via la suppression d'une 50aine d'emplois.