Un avion hybride décolle de Lorient pour un Tour de France

6 juillet 2021 à 5h15 par Benoît de Miniac

Yann Launay

Avec ses 5 moteurs électriques, "Cassio" représente peut-être l'avenir de l'aviation

Il n'y a pas que le Tour de France cycliste qui partait de Bretagne en ce début d'été. Hier, le premier Tour de France en avion hybride s'est élancé de l'aéroport de Lorient. Ce tour n'est pas une course mais une démonstration : la société Voltaero veut prouver que son prototype est une solution pertinente pour relier des villes de façon efficace et moins polluante. L'avion de démonstration, "Cassio", mis au point à Royan (Charente-Maritime), embarque 5 moteurs électriques et un moteur thermique. Comme l'explique Jean Botti, co-fodnateur de Voltaero, et ancien directeur général technologie innovation du groupe Airbus

Yann Launay

Les 3 premiers modéles d'avions hybrides Cassio seront proposés à la vente en 2023, à des tarifs compris entre 700 000 et 2 millions d'euros. Le Tour de France en avion hybride fera étape au Havre, ce mardi, avant Troyes, Dijon, Annecy, Aix, Nîmes et Toulouse, pour une arrivée à Rochefort sur Mer le 11 juillet.