Vous êtes sapin naturel ou artificiel ?

10 décembre 2019 à 4h00 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Vous avez peut-être déjà le votre, ou vous avez prévu de l'acheter dans les jours qui viennent : le sapin reste la star incontestée des décorations de fin d'année.
Et chaque année, c'est le sapin naturel qui domine le marché.
Il va s'en vendre près de 6 millions cette année encore. Des sapins naturels qui poussent majoritairement dans le Morvan, en Bourgogne, en Belgique ou au Danemark... Mais aussi (et plus en plus) en Bretagne. A Ploneour-Lanvern, dans le Finistère, Ronan Le Guellec s'est lancé dans le sapin de Noël il y a 25 ans, et aujourd'hui il cultive quelque 25 000 Nobilis, Nordmann, Grandis, Epicéas. Une production qu'il écoule essentiellement en vente directe.

– Il faut dire que les sapins comme le Nordmann ou le Nobilis trouvent en Bretagne un climat et des terres propices, même si la culture du sapin de Noël reste délicate. Ronan Le Guellec 

Écouter le podcast

- Ronan Le Guellec qui souligne que ses sapins permettent de stocker du carbone. De quoi leur donner un net avantage écologique face au sapin artificiel 

Écouter le podcast