Vannes sur les pas des villes de Cannes et Collioure

27 mai 2019 à 4h05 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

A l'approche de l'été, elle veut sensibiliser le grand public à la pollution des mers et des océans. Avec un ennemi en particulier : le mégot de cigarette !
Il faut savoir qu'un seul mégot pollue, à lui seul, 500 litres d'eau en libérant, en moins d'une heure, des milliers de substances nocives.
Pour les récupérer et les recycler avec le concours de la société « MéGo », la ville de Vannes multiplie la pose de cendriers et installe actuellement, 60 céramiques au sol, juste devant les grilles d'évacuation des eaux pluviales pour rappeler que « Ici commence la Mer ». Autrement dit, tout ce qui sera jeté dans ces grilles finira dans l'océan.


– Un projet qui a débuté par une opération menée en septembre dernier et sur laquelle revient Yann Le Gall, le responsable « propreté publique » de la ville de Vannes Écouter le podcast


– Un véritable « désastre » pour l'environnement comme l'explique Yann Le Gall, le responsable « propreté publique » de la ville de Vannes Écouter le podcast


– Ecoutez Yann Le Gall, le responsable « propreté publique » de la ville de Vannes Écouter le podcast


C'est l'entreprise « MéGo », basée dans le Finistère, qui récupère ces mégots avant de les transformer en mobilier urbain.
Notez enfin que la ville de Guérande a entamé la même démarche, depuis le mois d'avril avec 25 plaques en cours de pose.