Une nouvelle crise du porc se profile en Bretagne

31 octobre 2017 à 5h09 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Après un an d'accalmie, grâce à aux importations chinoises, le prix au kilo négocié au Marché au Cadran de Plérin (22) est en chute libre. Hier, il s'est négocié à 1,19€ contre 1,41€ en moyenne depuis le 1er janvier. Les éleveurs redoutent une crise équivalente à celle de 2015 puisque le contexte économique n'a pas changé : la France et la Bretagne ne peuvent pas rivaliser, structurellement, avec les éleveurs Allemands et Espagnols.



Y a-t-il vraiment pénurie de beurre en France et en Bretagne ? Dans les faits, oui, car les rayons des supermarchés sont vraiment vides... mais en amont, non. Depuis quelques jours, la FNSEA multiplie les actions (notamment à Nantes, Pacé, Plérin, Brest et Vannes) pour faire comprendre ce qui se passe réellement sur le marché du beurre.
Elle affirme que les producteurs ont largement les moyens de répondre à l'augmentation de la demande mais que, à l'occasion de la hausse des prix, industriels et distributeurs se livrent une guerre des prix.
En clair, les grandes surfaces refusent de payer le beurre plus cher.