Une mission scientifique sur l'île de Groix

17 août 2018 à 2h56 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM
Une équipe venue de Brest va s'installer au large des côtes pour étudier en détail l'impact environnemental du futur parc éolien flottant du groupe français Eolfi.
Il s'agit tout d'abord d'établir une carte d'identité précise des lieux afin de savoir quelles espèces animales y vivent et comment. Des données qui permettront de mettre en place les 4 éoliennes en réduisant leur impact au maximum. Des éoliennes qui devraient fournir du courant à 30 000 foyers d'ici 2020.

A St Nazaire, on peut se nouveau se baigner. La ville de vient de lever l'interdiction d'aller à l'eau, de pêcher et de pratiquer une activité nautique. Elle avait dû interdire l'accès à l'eau suite aux orages de dimanche dernier qui aurait pu provoquer une pollution bactériologique.

Le retour des toxines phytoplanctoniques sur le littoral morbihannais. Leur concentration a dépassé le seuil réglementaire dans la baie de Kervoyal, dans l’étier de Billiers et le long du littoral damganais. Il y est donc interdit de pêcher, de ramasser, de transporter, de stocker et de commercialiser des coquillages.
Des interdictions qui s'ajoutent à celles qui touchent, déjà, la baie d'Etel. Ce phytoplancton prolifère régulièrement le long de nos côtes quand les eaux littorales se réchauffent ou bien suite à de fortes pluies.