Une bretonne à la tête du collectif « Proprio Pas Contents » a écrit à Emmanuel Macron

11 janvier 2018 à 4h23 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Monique Guesdon, propriétaire bailleur, veut interpeller le Chef de l'Etat sur la situation de nombreux bretons et français qui possèdent des appartements qu'ils mettent en location.
Elle estime que la loi protège d'avantage les locataires que les bailleurs.
Ce qui entraîne des abus : loyers impayés, logement dégradé...
Elle espère donc beaucoup de la Loi Logement qui doit être présenté en mars dans lequel le gouvernement affirme vouloir « améliorer les relations locataires-bailleurs et favoriser la production de logements ».
Pour Monique Guesdon, il faut un rééquilibrage afin de responsabiliser d'avantage les locataires et permettre le retour, sur le marché locatif, de logements actuellement vacants.