Un infirmier libéral nazairien mis en examen pour « escroqueries, faux et usage de faux »

6 juin 2019 à 1h51 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Cet homme d'une 50aine d'année, déjà sanctionné administrativement par le passé, est suspecté d'avoir surfacturé des actes depuis au moins cinq ans.
Il aurait aussi, selon les enquêteurs du parquet de St Nazaire, « inventé des prestations, multiplié les actes et modifié des ordonnances ».
La fraude porterait sur environ 275 000 €.
En attendant son procès, il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer.
La CPAM rappelle, à ce sujet, que la fraude à la « sécu » coûte chaque année plus de 5M€/an à l’administration.