Semaine à haut risque pour le gouvernement sur la ZAD de NDDL

23 avril 2018 à 2h24 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Une semaine qui montrera si l'apaisement l'emporte, alors que l'échéance tombe ce soir à minuit pour les régularisations... et qu'une nouvelle opération d'expulsion des zadistes en situation irrégulière est possible.
Ce WE, la situation est restée particulièrement calme sur la ZAD après le dépôt collectif d'une quarantaine de dossiers de projets agricoles ou artisanaux nominatifs.
Ils avaient répondu à l'appel pressant mercredi du ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, opposant à l'ancien projet d'aéroport, qui avait fustigé le "gâchis" et les avait exhortés à "ne pas rentrer dans une spirale de confrontation, de violence" et à saisir "la main du gouvernement".
La préfecture a donné jusqu'à ce soir pour remplir des formulaires individuels devant comporter leur nom et les grandes lignes de leur projet, un préalable à l'éventuelle signature par l'État de baux précaires.