Secours en mer: fausse alerte !

3 septembre 2018 à 4h57 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM
Deux ans de prison et 30.000 euros d'amende, c'est ce que risque un plaisancier  qui a tiré sans raison valable une fusée de détresse samedi soir à Trébeurden (22). La SNSM a engagé des recherches pour rien. Des vedettes ont sillonné la zone pendant trois heures. Le navire d'où est partie la fusée, a été retrouvé au mouillage. Son propriétaire a alors expliqué avoir tiré cette fusée de détresse, périmée, pour célébrer l'anniversaire de sa fille. "Il s'agissait d'une fusée périmée...je pensais qu'elle ne fonctionnait pas" a expliqué le navigateur.