Réduire encore les taux de nitrates dans les cours d'eau

26 janvier 2018 à 6h14 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

C'est l'objectif du 2ème plan de lutte contre la prolifération des algues vertes.
L'accord a été signé mercredi à Rennes à l'occasion du Carrefour des Gestions locales de l'Eau.
55 millions d'euros seront destinés d'ici 2021 aux projets permettant d'améliorer la qualité des eaux dans 8 baies des Côtes d'Armor et du Finistère.
Ce nouveau plan signifie-t-il que le premier (mené de 2010 à 2015) n'a pas été efficace ? C'est ce que pense en tous cas l'Union des associations de défense du littoral, qui vient de décerner son "prix citron" à la Région Bretagne et à la préfecture de Région..


- Un avis que ne partage pas Thierry Burlot, vice-président du Conseil régional de Bretagne, en charge de l'environnement Écouter le podcast


- La prolifération des algues vertes est liée à l'utilisation excessive d'engrais et de déjections animales sur les cultures. Pour Thierry Burlot, vice-président du Conseil régional de Bretagne, en charge de l'environnement, les pratiques des agriculteurs ont commencé à changer, autour des baies concernées, mais tout ne pouvait pas se régler dans les 5 années du premier plan Écouter le podcast


- Malgré tout, le taux moyen de nitrate est en diminution constante ( passé de 50 milligrammes par litre en 2010 à une trentaine aujourd'hui). Alors peut-on espérer voir disparaître les algues vertes dans les prochaines années ? La réponse de Martin Gutton, directeur de l'Agence de l'eau Loire-Bretagne Écouter le podcast


Des propos recueillis par Yann Launay.