Quelques GJ encore mobilisés ce WE en Bretagne-Sud

4 février 2019 à 4h21 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Ils étaient une soixantaine à Vannes, samedi, pour dénoncer les violences policières. Ils ont manifesté devant l'hôtel de police, avenue de la Paix, avec de fausses blessures.
A St Nazaire, 150 GJ ont défilé dans le centre-ville (entre la gare et le commissariat) en scandant « police partout, justice nulle part ».

Autre colère qui s'est exprimée ce WE à Vannes... celle des assistantes maternelles. Samedi matin, elles étaient réunies devant la préfecture pour dénoncer le projet de suppression de « l’indemnisation pour activité réduite ». Une suppression qui pourrait, selon elles, en décourager certaines et occasionner une pénurie de nounous.
Cette indemnité sert actuellement à leur assurer « coup de pouce financier » entre deux contrats.