Plusieurs affaires reportées hier au tribunal de St Nazaire

10 janvier 2018 à 5h13 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

En cause, la grève des avocats du barreau qui protestent contre la réforme judiciaire du gouvernement. Réforme dont on connaîtra les détails le 15 janvier.
Mais les avocats craignent, déjà, que l'objectif “un tribunal / département” marque le début de la fin de celui de la Cité des paquebots. A la tête de ce mouvement, Matthieu Toucane, qui vient de faire St Nazaire-Paris à vélo pour porter leurs revendications au ministère de la Justice.



Grève également du personnel des urgences de l’hôpital de Vannes.
Elle a été reconduite hier soir. Le mouvement entame donc son 3e jour.
Il a pour but de souligner les manques de moyens qui affectent leur sécurité.
Faute d'une prise en charge rapide des patients, la tension est souvent vive au sein du service. Encore plus en ce début d'année, avec l'épidémie de grippe. En décembre, un soignant a été agressé physiquement.
Une nouvelle rencontre avec la direction est prévue demain.



La colère des policiers bretons.
Hier, ils se sont regroupés devant leur commissariats dans plusieurs villes de Région. Notamment à Vannes, Lorient, Quimper... mais aussi Concarneau, Brest, St Malo et Rennes.
Ils voulaient dénoncer les agressions et les violences dont ils sont la cible à travers l'hexagone. Notamment ces derniers temps à Champigny, Aulnay, Stains, Douai et Argenteuil.
Les policiers réclament le soutien de leur direction, des moyens supplémentaires et l'application effective des peines pour les auteurs de ces violences.