Ploubazlanec rend hommage à Liliane Bettencourt

22 septembre 2017 à 4h24 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM
Crédit: AFP

L'héritière de "L'Oréal", décédée dans la nuit de mercredi à jeudi, venait souvent se ressourcer dans sa maison de l'Arcouest, que son père Eugène Schueller avait fait construire en 1920. A cette époque le quartier était surnommé "Sorbonne plage" car plusieurs scientifiques ou intellectuels français s'y installèrent (Charles Seignobos, Jean Perrin, Marie Curie, Louis Lapicque...). La femme la plus riche du monde était très attachée à la commune et Ploubazlanec perd une grande mécène. Elle faisait régulièrement des dons aux associations explique la maire Danielle Brézellec. À la suite de l'ouragan de 1999, elle avait par exemple signée un chèque de 78.000 pour restaurer l'église. En 2009, avec sa fondation, elle avait financé la restauration de l'ancienne chapelle de Saint-Yvi, à Loguivy-de-la-Mer. Sa fille Françoise Bettencourt, qui vient aussi en vacances à la villa de la pointe poursuit la tradition familiale. Cette demeure à colonnade surplombe la baie de Launay, avec une vue imprenable sur les îles de Bréhat. Cette superbe propriété dotée d'une piscine de mer chauffée est entourée d'un grand parc. On ne peut l'apercevoir que de la mer.