Philippe Grosvalet fermement opposé au projet de Surf park, à Saint-Père-en-Retz

18 juin 2019 à 3h20 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Le président du CD44 a eu des mots très durs, hier, contre cette idée de bâtir un site de surf artificiel.
En marge d'un colloque sur l’aménagement des terres agricoles, il a déclaré : « C’est un sujet qui n’a aucun intérêt public. Faire du surf à 10 km de la côte, alors qu’on est un département littoral, c’est aberrant, anachronique » avant d'ajouter « la population de ce département a assez souffert de grands conflits autour des terres agricoles ! ».
Un coup très dur pour les porteurs de projet.