Pas d'action humaine sur le sillon du Talbert

30 mars 2018 à 4h25 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Fragilisé au fil des ans par les tempêtes, le cordon de galets a fini par se briser à sa base il y a quelques semaines. Le comité de gestion de la réserve naturelle présidé par la sous-préfète de Lannion s'est réuni jeudi à Pleubian et a décidé de ne rien faire. En effet par le passé, l'homme est intervenu sur le sillon pensant le réparer, mais les scientifiques se sont finalement rendu compte que ça avait été contre-productif. Les spécialistes espèrent que le cordon de galets va se régénérer tout seul. En attendant, cette brèche représente un danger pour les visiteurs, qui sont 100.000 par an, le comité de gestion a décidé de mettre en place des panneaux d'informations des risques en cas de traversée de cette brèche de plusieurs mètres. Les promeneurs peuvent en effet être emportés par la mer au moment de la marée descendante.