Actualités régionales

Objectif atteint pour l'Usine Invisible 

03 juillet 2020 à 07h34 Par Benoit DE MINIAC

En 2 mois, 200 couturières ont produit 172 000 masques en tissu, pour des collectivités locales du Morbihan et du Finistère.
Les couturières recevaient chez elles le tissu et les liens prédécoupés, et elles devaient confectionner les masques selon un cahier des charges précis. Un travail coordonné, standardisé, tout en restant à domicile, d'où le nom d'usine invisible. Les couturières ont été rémunérées 2,80 euros par masque, plus de la moitié du prix de vente unitaire.

Pour Meriem Hammi, professeure de couture à Auray et co-fondatrice de l'Usine invisible, le pari est réussi, alors qu'il n'était pas gagné d'avance

Écouter le podcast

Pour passer cette commande de 172 000 masques à l'Usine invisible, les communes, la Région Bretagne et l'Etat s'étaient associés. Mais si les besoins en masques se prolongent dans le temps, de nouvelles commandes sont-elles envisagées ? La réponse du préfet du Morbihan, Patrice Faure

Écouter le podcast