''Nous voulons des coquelicots", un mouvement qui va grandir ?

9 octobre 2018 à 4h08 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Ils sont mobilisés depuis vendredi dernier, dans toute la France... des milliers de citoyens qui réclament la fin de l'usage des pesticides. Des citoyens qui arborent un coquelicot à leur boutonnière : désormais ce n'est plus seulement le symbole du souvenir de 14-18, c'est aussi le signe de reconnaissance du mouvement baptisé ''Nous voulons des coquelicots". Il a été lancé le 12 septembre par le journaliste Fabrice Nicolino et l'organisation Générations Futures. Un appel à l'interdiction de tous les pesticides déjà été signé par 250 000 personnes. Il entend désormais manifester dans les principales villes de l'hexagone, une fois / mois tandis que la pétition restera ouverte 2 ans avec l'objectif d'atteindre les 5 millions de signatures.


Dans le Morbihan, le mouvement est notamment soutenu par le sénateur morbihanais Joël Labbé Écouter le podcast


Des propos recueillis par Yann Launay.