Non-lieu confirmé dans le dossier Morfoisse

26 octobre 2017 à 4h45 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

La cour d'appel de Paris a rendu son jugement mercredi : il n'y a pas de lien entre les algues vertes et le décès de Thierry Morfoisse le 22 juillet 2009 à Lantic . Ce jour là, ce chauffeur routier de 48 ans, en pleine santé, succombait à un œdème pulmonaire et une crise cardiaque. Ses parents sont convaincus qu'il est décédé après avoir respiré l'hydrogène sulfuré qui s'échappait des algues qu'il transportait. La famille peut encore se pourvoir en cassation en parallèle à la procédure civile engagée devant le tribunal des affaires de sécurité sociale de Brest qui lui se prononcera courant novembre.