Actualités 44

Non, le confinement n'est pas bon pour la santé des français

10 novembre 2020 à 08h00 Par Benoit DE MINIAC

C'est en tout cas la conclusion d'une étude, menée fin mars dernier, par des chercheurs nantais en psychologie sur notre moral.
Conclusion sans appel sur la base de 2389 personnes interrogées : les français sont 15% de moins que d'habitude à se dire « joyeux » et 36% plus inquiets. Il en ressort que nos émotions sont malmenées en ces temps de confinement.
« Des émotions négatives qui ne viennent pas de la crainte liée à la Covid-19 mais de l’incertitude qu’elle génère » expliquent les auteurs de l'étude... qui vient d'être relancée à l'occasion de ce 2e confinement.