Nantes Métropole menace de quitter l'Agence foncière de Loire-Atlantique

8 décembre 2020 à 8h29 - Modifié : 8 décembre 2020 à 8h29 par Nicolas VETAL

OCEANE FM

Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, est l'une des rares voix a s'opposer à la nouvelle taxe que l'Agence foncière de Loire-Atlantique s'apprête à voter. Quinze des seize intercommunalités membres y sont favorables. Ce nouvel impôt serait versé par les propriétaires et les entreprises, son montant serait variable : entre 2 à 48 € pour les ménages en 2021, puis de 3 à 144 €. De 62 € à plus de 4 300 € pour les entreprises. Il s'agit d'activer la taxe spéciale d'équipement qui n'avait pas été voulue par les créateurs de l'agence foncière de Loire-Atlantique en 2012.