Mouvement social hier soir au port de pêche de Lorient

17 avril 2018 à 2h52 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Une cinquantaine de dockers se sont rassemblés devant les bureaux de la direction après avoir appris qu'ils n’ont plus l’autorisation de travailler à la criée.
La société qui les emploi n’a pas obtenu le renouvellement de son autorisation d’occupation temporaire (AOT). Ils pourraient être remplacés par des intérimaires.
“Pas question” répond la CGT.