Mécontentement d'un collectif des parents d'élèves de Muzillac

24 avril 2018 à 3h50 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Ils ne décolèrent pas depuis que rectorat a refusé l'ouverture d'une filière bilingue breton au sein du collège Sainte Thérèse, à la rentrée 2018.
Pour eux, il est important que l’Éducation Nationale « fasse preuve d’adaptabilité et accepte les solutions innovantes possibles pour répondre aux attentes et aux besoins des élèves ».
Vendredi dernier, ils ont organisé une opération “ Matinée sans breton ”.
Un mouvement soutenu par les députés Paul Molac et Hervé Pellois, la Mairie de Muzillac, ou encore Lena Louarn, Conseillère Régionale et Présidente de l'Office Public de la Langue Bretonne.