Manifestation contre les pesticides et le lobbying des grands groupes agrochimiques à Lannion

20 mai 2019 à 3h25 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

400 personnes ont défilé, samedi, à l'initiative du mouvement citoyen « Nous voulons des coquelicots » du Trégor. Dans leur viseur, notamment, le groupe Bayer-Monsanto et son fameux Roundup, à base de glyphosate. Ils l'accusent d’empoisonner la planète et ses habitants.
Une manifestation lors de laquelle ils ont apporté leur soutien aux anciens salariés de Triskalia, victimes des pesticides.Des salariés qui vont contester leur licenciement devant les prud’hommes, le 27 juin, à Guingamp.




A Lorient, ils étaient 2000 pour s'opposer aux épandages de pesticides agricoles et ménagers. Pour eux, la chimie et la manipulation du vivant ne peut entraîner que « plus de cancers, de malformations à la naissance, de maladies endocriniennes ou rénales… sans parler des effets sur le climat, la qualité de l’air, de l’eau et la biodiversité.