Actualités régionales

Lundi 11 mai : début du déconfinement en France

11 mai 2020 à 08h03 Par Benoit DE MINIAC

Une nouvelle étape, après 8 semaines de mise à l'arrêt du pays.
Il s'agit de retrouver – un peu – d'une vie normale, alors que l'épidémie de covid 19 est en recul permanent depuis plus d'un mois maintenant.
Un déconfinement qui marque la réouverture des écoles et de nombreux commerces... mais aussi la fin de l'obligation de remplir une attestation pour sortir de chez soi (dans un rayon de 100km). Aller travailler, faire ses courses, faire du sport, se promener, rendre visite à ses proches... est de nouveau possible.
Sans doute aussi d'aller sur les plages... Mais partout, le maintien des geste barrière sera de mise.

Un déconfinement synonyme donc de reprise pour de nombreux commerces et artisans... même si certains devront encore patienter.
Une reprise après 8 semaines de fermeture qui ont vidé les trésoreries et qui est pleine d'incertitude... Rien ne dit, notamment, que les consommateurs seront au RDV (en tout cas dans l'immédiat).
Si vous êtes hésitant, vous pouvez quand même soutenir les professionnels de votre territoire grâce à “soutien-commercants-artisans.fr”. Une plateforme sur laquelle les commerçants et les artisans vous proposent des bons d'achat à dépenser plus tard...
C'est le choix que vient de faire REDON Agglomération en adhérant, elle aussi, à soutien-commercants-artisans.fr. Son président, Jean-François Mary, nous en explique le fonctionnement

Écouter le podcast

Toutes les infos sur www.soutien-commercants-artisans.fr.

En Loire-Atlantique, face à la crise qui a bouleversé les circuits de distribution habituels, les acteurs économiques et les collectivités ont soutenu le lancement de la market place « MaVilleMonShopping.fr » qui permet de commander à de petits commerces autour de chez soi.
Plus de 700 commerçants sont déjà présents sur la plateforme.

500 000 masques en tissu distribués à 250 000 Rennais et 250 000 habitants d'une centaine de communes d’Ille-et-Vilaine.
Énorme opération menée par la Métropole, ce WE, dans la salle du Liberté.
A Guingamp, la Ville a reporté d’une semaine la distribution d’un masque/habitants.
La commande n’ayant pas été livrée dans son intégralité.

Le masque qui est obligatoire dans les transports en commun, à partir d'aujourd'hui...
Mais sur les bateaux aussi. Près de Nantes, le service des bacs de Loire reprend sur la ligne entre Basse-Indre et Indret aux horaires habituels.
Depuis le 18 mars, seule la liaison entre Couëron et Le Pellerin était assurée. Les gestes barrières devront être appliqués et les automobilistes devront rester dans leur véhicule !

En Bretagne, et malgré une carte totalement verte, chaque ville va se plier aux règles de ce déconfinement.
Nantes annonce le retour des écoliers à partir de jeudi (comme à St-Nazaire) sauf les petites et moyennes sections. Réouverture des parcs et jardins la veille, mais pas des aires de jeux.
Les déplacements doux comme le vélo sont favorisés… avec des pistes temporaires.
En revanche, gymnases, piscines et musées restent portes closes et le Miroir d’eau est fermé jusqu’au 2 juin.
A Brest, la rentrée se fera mercredi pour les trois niveaux de GS (Grande Section), de CP et de CM2, et jeudi pour les autres niveaux.

Rappelons que la fin du confinement est motivé par le recul de l'épidémie, mais aussi par la nécessite de relancer l'économie.
Qu'on le veuille ou non, un pays a besoin que ses entreprises fonctionnent et que ses habitants travaillent... ne serait-ce que pour générer les finances des services publics... comme la santé !

Or, cette crise sanitaire est aussi économique.
Heureusement, la Bretagne serait la région la moins affectée par la crise du covid-19, selon l’Insee.
La baisse de l’activité est évaluée à 30%. Mois qu'ailleurs.
Nous sommes – un peu - épargné grâce à l’agroalimentaire, qui observe une très légère baisse d’activité de seulement 5%.

Certains d'entre vous retrouve donc le chemin du travail aujourd'hui.
Mais en entreprise, le quoditien sera chamboulé.
Notamment sur la base du “critère universel d'occupation maximale des espaces ouverts” au public et en milieu de travail nommé " jauge".
Une jauge instaurée sur la base de l'avis du haut conseil de la santé publique.

Alors quelles sont les recommandations proposées par le protocole national de déconfinement pour les entreprises pour assurer la santé et la sécurité des salariés ? La réponse de notre spécialiste, Carole Boéyé de RH DIFFUSION QUIMPER, au micro de Véronique André

Écouter le podcast

Ce protocole est telechargeable gratuitement sur le site du gouvernement.