Les patrons de discothèques du Morbihan à l'agonie

9 septembre 2020 à 2h29 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Leurs 36 établissements, fermés depuis le 17 mars, risquent de ne jamais rouvrir, si la situation se prolonge encore.
Ils se sont réunis au sein d'un collectif dont le but est de porter la parole de toute une profession.
Il réclame audience auprès du préfet pour travailler sur un protocole de réouverture.
Le collectif affirme également n'avoir obtenu aucune aide promise.
Les discothèques morbihannaises font travailler 500 personnes, actuellement en chômage partiel. Elles ne touchent que 70% de leur salaire habituel tandis que les patrons, eux, n'ont aucun revenu.