Les os retrouvés dans l'ancienne maison de la famille Seznec, à Morlaix, sont bien des restes de bovidés

2 mars 2018 à 4h42 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

L'information donnée en milieu de semaine par un archéo-anthropologue a été confirmée par les enquêteurs du parquet de Brest.... notamment les médecins légistes du CHU de Nantes.
L'enquête ouverte samedi dernier pour « recherche des cause de la mort » est donc déjà close.
Ce qui n'empêche pas Bertrand Vilain, le brocanteur à l'origine des fouilles, de vouloir poursuivre ses investigations. Dès ce WE, il entend élargir ses recherches, en creusant plus profondément, « avec l'aide d'un paléontologue ».