Les notaires du Morbihan ont livré les chiffres du marché de l'immobilier dans le département

8 octobre 2018 à 2h52 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Un marché haussier qui bénéficie notamment de l'arrivée de la LGV. Là où passe le train à très grande vitesse, les prix augmentent et le nombre d'acquéreurs venant de la région parisienne aussi... Notamment à Vannes (11%). Le marché le plus orienté à la hausse est celui des terrain à bâtir. Avec toujours une très forte disparité du prix au m² entre le littoral et l'intérieur des terres (18€ à Ménéac contre 392€ Quiberon). Quiberon qui décroche la palme de la ville la plus chère de Bretagne !