Les envies d'indépendance du Crédit Mutuel de Bretagne inquiètent certains salariés

14 février 2018 à 4h45 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Alors que les intentions du groupe Arkéa ne font plus aucun doute et s'accélèrent, vis-à-vis du Crédit Mutuel de l'Est, ils sont plusieurs à penser aux conséquences en cas d'échec de la manœuvre.
Pour eux, si le CMB devait rester dans le giron de l'Est, certains emplois seraient menacées... « Il pourrait nous serrer le cou jusqu'à nous étouffer » explique l'un d'entre eux.
L'impact concernerait principalement le siège régional qui emploi plus de 2200 personnes, près de Brest, mais aussi les agences locales qui seraient en concurrence directe avec le CIC, membre (lui aussi) de la Fédération de l'Est.