Les entreprise bretonnes prévoient de recruter malgré la crise

7 mai 2021 à 3h43 - Modifié : 7 mai 2021 à 3h46 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Elles ont besoin, cette année, de 139 000 personnes d'après les résultats d'une enquête de Pôle Emploi. Un chiffre supérieur à l'année 2019.
Parmi les postes les plus en demande de candidats : agent d'entretien, aide-soignant, aide à domicile ou encore ouvrier agro-alimentaire. Des emplois durables, en grande majorité. Mais les entreprises s'attendent aussi à des recrutements difficile, faute de candidats. En Loire-Atlantique, on annonce plus de 76 000 emplois à pourvoir.



Par ailleurs, et avec la réouverture tant attendue des terrasses des restaurants, le 19 mai, les patrons sont sur le qui-vive. Ils doivent penser à tout : remettre leurs établissements en ordre de marche, penser au protocole sanitaire, au réassortiment... et surtout au recrutement de leurs cuisiniers et de leurs serveurs. Car si certains salariés au chômage partiel depuis l'automne sont prêts à revenir, d'autres n'ont pas attendu et ont changé de métier. La pénurie de main d'oeuvre est immense à l'échelle du pays.


Pour y remédier, le Groupement national des indépendants hôtellerie et restauration du Grand Ouest organise un job Dating, le 10 mai. Ecoutez Isabelle Gru, la responsable de l’événement


Écouter le podcast


Le secteur aurait donc perdu 120 000 personnes ! Pour les retrouver, le Groupement national des indépendants hôtellerie et restauration du Grand Ouest organise un job Dating, le 10 mai. Avec des centaines d'offres que nous présente Isabelle Gru


Écouter le podcast


Compte tenu des contraintes sanitaires, les candidats désireux de participer au job Dating devront s’enregistrer via un Doodle. Pour obtenir ce lien facilement, RDV sur la page Facebook du GNI Grand Ouest.