Le Président Emmanuel Macron a inauguré la LGV samedi à Rennes

3 juillet 2017 à 4h27 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Une inauguration en grand pompe, avec un voyage Paris-Rennes en moins d'1h30 qui a mobilisé 3 TGV pour assurer la sécurité du chef de l'Etat. Dans son discours, Emmanuel Macron a salué le défi technologique que représente la LGV, mais il a aussi souligné qu'il souhait mettre un frein aux « grands projets ferroviaires ou aéroportuaires » pour se concentrer sur l'amélioration des « transports du quotidien » pour booster la mobilité du futur. Des propos qui résonnent particulièrement en Bretagne alors que l'incertitude demeure quand à la réalisation de l'aéroport de NDDL.



Notez aussi que cette « mobilité du futur » a été pointée du doigt par quelques usagers de la gare de Châteaubriant qui ont manifesté en parallèle pour célébrer ironiquement la « Ligne à Petite Vitesse » entre Châteaubriant et Rennes. Ils parlent d'un « déséquilibre territorial ».