Le Président de la République en Bretagne

20 juin 2018 à 2h47 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Une visite officielle de 2 jours pour Emmanuel Macron dans les Côtes d'Armor puis le Finistère.
Ce matin, il doit se rendre à Plévenon au Cap Fréhel afin de découvrir les projets éoliens fixes et flottants prévus en Bretagne... Notamment celui de la baie de St Brieuc et ses 62 éoliennes d'une puissance totale de 496 mégawatt (MW).
Il devrait être le tout premier parc éolien en mer de France.
Le chef de l'Etat pourrait en profiter pour faire des annonces en matière d'hydrolien.


Au programme également, la présentation de l'opération "Grand Site de France" que le cap d'Erquy et celui de Fréhel pourrait obtenir d'ici 2020... ainsi qu'un échange, à St Brieuc, autour de l'opération "action cœur de ville" qui doit permettre de revitaliser 22 centres-villes en France, dont 10 en Bretagne.
Cet après midi, direction le Finistère pour parler agroalimentaire et agriculture à l'entreprise Sill de Plouvien.


Demain, place à la thématique de la pêche à la criée du Guilvinec avant un passage à Quimper pour évoquer le contrat budgétaire entre l'Etat et les collectivités locales ainsi que le désenclavement de la Bretagne Ouest.
Un voyage lors duquel Emmanuel Macron sera accompagné, entre autre, de Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire et Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.



A l'occasion de la venue d'Emmanuel Macron en Bretagne, aujourd'hui et demain, l'association de défense des personnes âgées en situation de perte d'autonomie publie une lettre ouverte.
Sa présidente, Joëlle Le Gall dénonce les moyens insuffisants dont disposent les Ehpad pour fonctionner correctement... Elle parle de “ghettoïsation, de mal-traitance et de délabrement éthique”. Pour elle, “l'humain n'a plus la même valeur s'il est vieux et malade”.
Joëlle Le Gall estime qu'il est grand temps de “refondre le système” sur le plan sanitaire et social.