Le PDG d'Air France exprime son impatience dans le dossier NDDL

16 novembre 2017 à 4h49 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Dans une ITW à lire ce matin dans OF, Jean-Marc Janaillac ne prend pas position, pour ou contre un nouvel aéroport, mais il confirme les ambitions de son groupe à Nantes et la saturation à venir de l'aéroport existant.
Il rappelle aussi que si Air France est toujours preneur de nouvelles installations, il faut aussi faire attention aux investissements coûteux qui peuvent se répercuter sur le prix du billet d'avion.
Il espère, comme beaucoup, que l'Etat ne va plus tarder à livrer sa décision... et surtout à s'y tenir.