Le parquet général de Rennes se pourvoi en cassation après la relaxe, en appel, d’un zadiste de 32 ans

28 août 2018 à 2h26 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM
Condamné en 1e instance à 1 an de prison, il avait finalement écopé de seulement 500 euros d’amende avec sursis, lors de son procès en appel... Une condamnation pour avoir jeter des projectiles sur deux gendarmes, le 15 avril dernier, lors d'une opération d'évacuation de la ZAD de NDDL.
Pour le parquet, « il y a bien eu violence aggravée ». Il entend donc soumettre la question à la Cour de cassation.