Le devenir de la ZAD de NDDL préoccupe la Chambre d'Agriculture de Loire-Atlantique

16 janvier 2018 à 4h53 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

A quelques jours de la décision du Premier Ministre, et sans prendre position sur une option plutôt qu'une autre, elle évoque la future évacuation de la ZAD qui semble acquise, quelque soit l'option retenue.
Pour elle, il n'est pas question d'imaginer un fonctionnement de type LARZAC à NDDL. La Chambre estime que « tout agriculteur qui veut s'installer doit répondre à des règles, se former et déposer un dossier solide ».
Elle écarte donc toute agriculture « sans droit ni titre » comme le suggère l'euro-député José Bové.
Chambre d'Agriculture de Loire-Atlantique est attendue aujourd'hui à Matignon pour un échange avec Edouard Philippe.