Le département de Loire-Atlantique va bien récupérer les 895 ha de terres agricoles qu'il avait cédé à l'Etat, en 2012, pour bâtir l'aéroport de NDDL

31 mai 2018 à 3h09 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

La décision serait toute récente. L'Etat a accepté de revendre ces terres, acquises dès 1974 par le CD, dans le cadre du projet d'aéroport.
Elles devaient, notamment, accueillir la desserte routière et la plateforme aéroportuaire.
La rétrocession devrait se faire soit au prix des domaines soit à un prix fixé à l'amiable.
Le CD44 envisage de les confier à la Chambre d'Agriculture afin d'y installer des exploitants agricoles.