Actualités 44

La pression monte d'un cran autour de l'usine d'engrais Yara de Montoir

22 novembre 2019 à 05h55 Par Benoit DE MINIAC

La préfecture de Loire-Atlantique a pris deux arrêtés de mises en demeure, le 24/10 dernier.
Le 1e au sujet des rejets d’azote et de phosphore dans le fleuve et le 2nd au sujet de la gestion du site (classé Seveso seuil haut).
Ils font suite à l'ouverture d'une enquête préliminaire du parquet de Saint-Nazaire, en mai 2018.
Selon la Dreal des Pays de la Loire, Yara « est le plus gros pollueur de l’estuaire de la Loire »